The Huggy's Bar

Hello Fans de Burgers,

Vous l’avez peut-être entendu (il parle fort), vu (nous étions en live sur Facebook), ou même aperçu (il est passé furtivement dans les rues de Liège)… Notre ami Julien Lapraille était parmi nous ce lundi pour présenter en avant-première son nouveau Burger, pensé et réalisé en étroite collaboration avec The Huggy’s Bar.

Julien Laprailole et les cuisiniers du Huggy's Bar

L’année 2015 avait amené son lot de surprises, et avec elles, notre ami venu tout droit de la province luxembourgeoise. Alors appelé pour la création d’un Burger of the month, son gourmet Burger à la moutarde à l’ancienne et à l’ail des ours avec une sauce secrète avait marqué les esprits. Du coup… Ben on en redemande !

Spontané et drôle, c’est dans une atmosphère bon-enfant que le talentueux cuistot est (re)venu briefer nos équipes en cuisine sur sa nouvelle création : un Burger rock’n’roll, aux arômes doux et pimentés, composé d’un pain multicéréale, un big patty, une tranche de fromage de Herve, une compotée d’ananas, pommes et poires au piment d’Espelette et oignons frits. Voyez vous ça :

Burger Lapraille - Juillet et août 2016

Pour les petits curieux, voici l’interview de cette rencontre aussi improbable que pertinente…

Qu’est-ce qui vous a motivé à retravailler ensemble ?

ThomasL’an passé, on s’était beaucoup amusé, il y a eu une super ambiance entre les équipes et Julien. D’un point de vue clients, cette collaboration a plu pour son côté exclusif, les gens ont apprécié découvrir un nouveau concept.

Julien : Je marche toujours au feeling, c’est ce qui m’avait guidé pour la première association. Suite à la première expérience réussie, la deuxième édition était logique !

Julien, est-ce que ta première expérience avec le Huggy’s Bar t’a amené à travailler différemment ?

Complètement ! Pour le premier Burger, je m’étais un peu éparpillé, 12 épices dans la sauce, c’était fort complexe pour les cuistots qui doivent sortir 200 assiettes ! Cette fois, j’ai été plus réaliste en fonction des « contraintes » du restaurant. Ensuite, je me suis basé sur la saison : pour l’été, je voulais un burger frais et léger. Mais comme toujours, je suis resté sur la région liégeoise : les pommes, le fromage de Herve… C’est primordial pour moi.

Qu’est-ce qui définit un Burger gastronomique ?

Julien : Il doit être différent des autres choses que l’on voit : il est rare de voir des fruits dans un burger, par exemple. Je ne veux pas sortir totalement du concept, j’ai voulu rester sur du hachis de bœuf, même si beaucoup d’autres associations étaient possibles : du canard, de l’agneau… Ici, j’ai mis l’accent sur la sauce, pour une association encore méconnue.

Thomas : Ce n’est pas parce que c’est gourmet qu’il faut impérativement des produits de luxe. Le côté gastronomique permet de pousser la recherche et la maîtrise des aliments, avec des produits plus raffinés, des mariages plus originaux.

Julien, l’an passé tu nous confiais vouloir trouver un emplacement pour ouvrir ton restaurant. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Je l’ai trouvé ! J’ai eu le coup de cœur sur un terrain dans le petit village de Léglise (province du Luxembourg), c’était important pour moi de rester dans cette région, où sont mes racines. On en est encore au tout premier stade : 4 murs et 2 terrains, mais c’est un bon début et j’espère pouvoir ouvrir d’ici deux ans.

On te voit beaucoup sur RTL… Ça veut dire que tu mets tes autres projets de côté ?

C’est une énorme chance de travailler pour RTL, mais je cuisine toujours et j’insiste là-dessus ! Je suis loin de passer tout mon temps à la télé… Je suis cuistot à domicile en moyenne 3 fois par semaine et parfois, et jusqu’à 6 soirs semaine ! Pour ce qui est des émissions, certaines sont tournées en un jour, ce n’est pas du direct, ça me permet donc de me libérer pour mes prestations culinaires. C’est du 7 j/7, mais tout est une question d’organisation !

Thomas, il semblerait que la collaboration avec Julien se passe plutôt bien… Que peut-on espérer pour le futur ?

Thomas : Ce nouveau partenariat nous a permis de peaufiner notre manière de travailler, de s’adapter à notre environnement et à nos chefs… Pour la suite, on peut même penser à autre chose que le Burger : peut-être un dessert, un starter… Ou un cocktail qui sait ! 😉

Julien : Tant  que ça reste cohérent, je suis ouvert à tout, je ne suis pas très carré. Je garde mes objectifs en tête, mais quand un projet me plait, je fonce !

Julien Lapraille et Thomas Mémurlin

En voici deux qui semblent s’être trouvés… Et qui ne risquent pas de se lâcher !

N’oubliez pas : le Burger Julien Lapraille sera exclusivement disponible dans l’un de nos 4 restaurants, pour une durée limitée de deux mois : juillet et août.

Ne tardez pas à réserver votre table ! >

 

 

Commentaires

The Huggy’s Bar se réserve le droit de modérer les commentaires qui ne contribuent pas de façon constructive au blog.